Allergies ou intolérances alimentaires, quelles différences ?


Dans un premier temps, il est important de ne pas confondre intolérance et allergie alimentaire: « L’intolérance au poisson peut se manifester via des symptômes inconfortables comme des maux de ventre.

Il peut être recommandé de consulter un médecin dans ce cas de figure.

Pour ce qui est de l’allergie, il s’agit d’un phénomène beaucoup plus grave qui doit nécessiter une consultation rapide (voire en urgence) du pédiatre ou médecin traitant.

Causes : pourquoi mon bébé est allergique au poisson ? À quel âge ?


Les causes de l’allergie sont souvent peu aisées à expliquer, mais souvent, le facteur génétique est de la partie pour les allergies alimentaire.

Si des parents sont eux-mêmes allergiques au poisson, les risques que leur enfant contracte ces mêmes allergies sont plus importants.

Il faut aussi souligner que l’allergie au poisson apparaît généralement vers l’âge de 1 an chez l’enfant, comme pour l’allergie à l’œuf.

Saumon, moules, thon…
Quels sont les aliments à l’origine de la réaction allergique ?


Mais lorsque l’on parle de poisson, c’est large !! Quelles espèces de poissons sont susceptibles de donner lieu à une allergie alimentaire ?

Existe-t-il des exceptions parmi la faune sous-marine ?

L’allergie au poisson est dû à une protéine présente dans toutes les espèces de poissons.

Il faut aussi éviter les sauces à base de poisson ou encore les surimis.

Même si c’est plus rare que les enfants en mangent, les œufs de poisson comme le caviar peuvent aussi être des aliments allergisants.

Certains enfants très allergiques peuvent même avoir une réaction via les vapeurs de cuisson ou un simple contact cutané, comme recevoir un baiser d’une personne ayant mangé du poisson.

Toutefois, sachez que c’est le médecin allergologue qui testera au cas par cas les poissons à éviter.

Quels sont les symptômes d’une allergie au poisson chez l’enfant et le nourrisson ? Comment se manifeste elle ?


Les symptômes d’une réaction allergique à un élément allergène sont multiples et divers, mais souvent croisés et dangereux.

Sans les symptômes d’une allergie aux poissons, on trouve des éruptions cutanées, comme de l’urticaire ou encore de l’eczéma.

Il peut aussi y avoir des symptômes plus communs comme le nez qui coule ou des éternuements.

Des troubles digestifs peuvent apparaître comme des vomissements, des douleurs abdominales ou des diarrhées.

Les symptômes les plus graves sont généralement respiratoires, avec l’apparition de crises d’asthme ou d’œdèmes de Quincke.

Le choc anaphylactique est la réaction la plus dangereuse. Elle entraîne une perte de connaissance, voire la mort si elle n’est pas prise en charge médicalement à temps.

Une réaction allergique se déclenche très vite, dans l’heure voire les minutes suivant l’ingestion de l’aliment allergène ou l’inhalation des vapeurs de cuisson ».

A retrouver intégralement sur PARENTS.FR