Affichage de 636 résultat(s)

Les fruits et légumes de février

Le mois de février est là : nouvel an chinois, chandeleur … Mais ce sont aussi des fruits et des légumes de saison à mettre dans notre assiette.

Certes, les fruits et légumes de février ne sont pas trop nombreux, surtout coté fruits, mais ils permettent de faire des plats roboratifs, chauds, des soupes épaisses tout en apportant des vitamines et minéraux importants en cette période hivernale. Et puis c’est une source de fibres importantes, fibres qui aident à protéger du cancer du colon, rassassient et contribuent à réguler la glycémie, le cholestérol et l’appétit.

Les radis rose, rouge ou noir sont une alternative plutôt healthy aux tomates cerise dont la saison est majoritairement estivale ou aux cacahuètes pour les apéritifs.

Je partage avec vous mon astuce anti gaspi si vous avez des radis de jardin ou bio non traités : utilisez les fanes pour faire des soupes, des tartes, des pesto, des pizza…

Retrouvez des recettes inspirantes et faciles sur mon blog dans la rubrique recette et choisissez entrée, plat ou accompagnement.

Vous trouverez des recettes rapides, équilibrées et souvent plutôt légères pour le porte monnaie comme pour la ligne.

Manger des fruits et légumes de saison est aussi un atout économique.

Les légumes de février sont : carottes, endives, radis, navet, oignon, cresson, poireau, pomme de terre par exemple.

Les fruits de février sont : les agrumes dont les pomelos, mandarines, clémentines, citrons, cédrats, kumquats dans certaines régions, pommes, poires, et les kiwis. Avez vous déjà essayé les kiwi de l’Adour ? Locaux, costauds ils apportent plein de vitamine C indispensable pour lutter contre les infections hivernales. Cet acide ascorbique est aussi important pour lutter contre la fatigue.

Attention : la vitamine C est fragile, il fat donc éviter de faire cuire les fruits riches en vitamine C.

Une recette originale à base de radis et de chou fleur, 2 légumes du mois de février : carpaccio-radis-chou-fleur-graines-et oxalys

Que manger en janvier ?

Manger plus de légumes est une bonne résolution à prendre dès le début de l’année. Alors si vous vous demandez encore que manger ne janvier il est temps de se rendre au marché pour s’inspirer des bancs des maraîchers.

En effet, les fruits et légumes disponibles en ce mois de janvier permettent de réaliser de très bonnes recettes savoureuses. De plus, manger de saison est un moyen de concilier le plaisir, la santé, le climat et le budget ! Alors, ne nous en privons pas.

Plusieurs recettes avec des fruits et légumes de saison sont disponibles sur mon blog dans la rubrique recettes. ainsi vous ne vous demanderez plus “que manger en janvier ?

Retrouvez aussi des informations nutritionnelles autour de ces aliments de saison pour chacun d’entre eux.

Voici des recettes avec des kiwis par ici

salade-dhiver-legere-sauce-vitaminee

Retrouvez une recette avec orange, carottes et fenouil ma recette-facile-de-carottes-fenouil-orange

Risotto de riz rouge et radicchio ou trévise

Un risotto original qui change un peu avec des ingrédients surprenants avec du riz rouge et de la trévise ou radicchio dont la saison commence à la fin de l’automne.

Cette recette italienne de risotto permet de varier des plaisirs du risotto classique.

Elle permet de découvrir le riz rouge dans cette recette de risotto.

Avec de la trévise ou radicchio, elle apporte des fibres et une douce amertume qui équilibre la douceur du riz.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn

Ingrédients pour 6 personnes

80 g de parmesan râpé
1 oignon jaune
25 g d’huile d’olive bio de Grèce Vigean
400 g de riz rouge
200 g de vin blanc sec
900 g de bouillon de légumes chaud
poivre moulu
200 g de salade de Trévise grossièrement émincée ou radicchio ou chicorée rouge
50 g de beurre demi sel

Préparation du risotto

  • Mettez l’oignon émincé dans une poêle avec l’huile d‘olive de Grèce Vigean
  • Faites rissoler puis ajoutez le riz rouge et le vin blanc sec et faites réduire 2 min
  • Ajoutez le bouillon, poivrez et poursuivez la cuisson le temps indiqué sur le paquet
  • Pendant ce temps, faites revenir la trévise à la poêle dans l’huile d’olive chaude, salez et poivrez
  • Vérifiez la cuisson du riz avant d’ajouter le beurre la trévise, le parmesan râpé puis mélangez
  • Répartissez le risotto dans des assiettes individuelles
  • Servez aussitôt avec du parmesan râpé

Pour en savoir plus sur le riz, c’est ici

recette_risotto_riz_rouge_auteure_culinaire_ysabelle_levasseur_huile_olive_grece_vigean

Recette, photo et stylisme @ysabellelevasseur

Les épices dans l’assiette : le clou de girofle

  • Origine : Îles Moluques en Indonésie, le giroflier est utilisé dès la fin de Moyen-Âge comme conservateur des aliments et comme médicament pour prévenir la peste. 
  • Propriétés médicinales (1 à 3g/jour) : antiseptique, analgésique, anesthésiant, carminatif, antiputride.
  • Recommandé pour : anti-diarrhéique, antalgique dentaire, douleurs et sensation de froid dans l’estomac avec hoquet, nausées, vomissements, lombalgie
  • Contre indication : inflammation, teint rouge, soif, fièvre. transpiration nocturne, bouffées de chaleur, bouche et gorge sèches, mauvaise haleine

L’allergie aux poissons chez les enfants

Allergies ou intolérances alimentaires, quelles différences ?


Dans un premier temps, il est important de ne pas confondre intolérance et allergie alimentaire: “L’intolérance au poisson peut se manifester via des symptômes inconfortables comme des maux de ventre.

Il peut être recommandé de consulter un médecin dans ce cas de figure.

Pour ce qui est de l’allergie, il s’agit d’un phénomène beaucoup plus grave qui doit nécessiter une consultation rapide (voire en urgence) du pédiatre ou médecin traitant.

Causes : pourquoi mon bébé est allergique au poisson ? À quel âge ?


Les causes de l’allergie sont souvent peu aisées à expliquer, mais souvent, le facteur génétique est de la partie pour les allergies alimentaire.

Si des parents sont eux-mêmes allergiques au poisson, les risques que leur enfant contracte ces mêmes allergies sont plus importants.

Il faut aussi souligner que l’allergie au poisson apparaît généralement vers l’âge de 1 an chez l’enfant, comme pour l’allergie à l’œuf.

Saumon, moules, thon…
Quels sont les aliments à l’origine de la réaction allergique ?


Mais lorsque l’on parle de poisson, c’est large !! Quelles espèces de poissons sont susceptibles de donner lieu à une allergie alimentaire ?

Existe-t-il des exceptions parmi la faune sous-marine ?

L’allergie au poisson est dû à une protéine présente dans toutes les espèces de poissons.

Il faut aussi éviter les sauces à base de poisson ou encore les surimis.

Même si c’est plus rare que les enfants en mangent, les œufs de poisson comme le caviar peuvent aussi être des aliments allergisants.

Certains enfants très allergiques peuvent même avoir une réaction via les vapeurs de cuisson ou un simple contact cutané, comme recevoir un baiser d’une personne ayant mangé du poisson.

Toutefois, sachez que c’est le médecin allergologue qui testera au cas par cas les poissons à éviter.

Quels sont les symptômes d’une allergie au poisson chez l’enfant et le nourrisson ? Comment se manifeste elle ?


Les symptômes d’une réaction allergique à un élément allergène sont multiples et divers, mais souvent croisés et dangereux.

Sans les symptômes d’une allergie aux poissons, on trouve des éruptions cutanées, comme de l’urticaire ou encore de l’eczéma.

Il peut aussi y avoir des symptômes plus communs comme le nez qui coule ou des éternuements.

Des troubles digestifs peuvent apparaître comme des vomissements, des douleurs abdominales ou des diarrhées.

Les symptômes les plus graves sont généralement respiratoires, avec l’apparition de crises d’asthme ou d’œdèmes de Quincke.

Le choc anaphylactique est la réaction la plus dangereuse. Elle entraîne une perte de connaissance, voire la mort si elle n’est pas prise en charge médicalement à temps.

Une réaction allergique se déclenche très vite, dans l’heure voire les minutes suivant l’ingestion de l’aliment allergène ou l’inhalation des vapeurs de cuisson”.

A retrouver intégralement sur PARENTS.FR

Carpaccio aux deux betteraves noisettes et fenugrec

Préparation : 15 mn – Cuisson : 4/5 mn – Repos : 0 mn

Ingrédient pour 4 personnes :

  • 2 betteraves cuites sous vide
  • 2 betteraves jaunes crues
  • 60 g de noisettes
  • 40 cl d’huile de noisettes bio et gourmande Vigean
  • 1 c soupe de vinaigre balsamique
  • 1 c à c de fenugrec
  • 1 c à soupe de graines de grenade
  • 8 radis
  • Sel poivre

Préparation

  • Dans un bol, mélangez sel poivre huile de noisettes bio vinaigre balsamique et fenugrec
  • Râpez à la mandoline les betteraves et disposez les en rosace dans les assiettes
  • Coupez les radis en fines tranches
  • Faites torréfier les noisettes et le fenugrec durant 4/5 mn
  • Ajoutez les à la sauce et nappez les assiettes de celle-ci
  • Dressez avec les rondelles de radis et des graines de grenade au centre de chaque assiette

recette_carpaccio_betteraves_huile_noisette_gourmande_grenade_noisettes_auteure_culinaire_ysabelle_levasseurrecette_carpaccio_betteraves_huile_noisette_gourmande_grenade_noisettes_vigean_ysabelle_levasseur

Recette, photo et stylisme : @ysabellelevasseur