• Qui n’a pas vu la publicité avec ce personnage mi monstre mi marionnette et en bruitage le gargouillis de notre estomac criant « j’ai faim » ou cette jeune femme qui entretient une relation pour le moins des plus étrange avec son pot de fromage blanc allongée dans son lit pour vanter les mérites de ces fromages blancs « 2 fois plus riches en protéines » ?
  • De belles stratégies marketing et de communication pour nous faire avaler des protéines mais pas que… Lecture de packaging !

L’intérêt des protéines. Les protéines ont un rôle rassasiant très intéressant et fort exploité dans les régimes pour contrôler le poids. Sur ce point, ces fromages blancs « avec 2 fois plus de protéines »exploitent une des caractéristiques intrinsèques des protéines. D’ailleurs pour réduire les apports en matières grasses dans le cadre d’un régime hypo lipidique tout en apportant calcium et protéines, le recours à des fromages blancs nature à 0% de MG est bien souvent préconisé.

yopa_ysabelle_levasseur_dieteticienne_nutritionniste_75001_paris

Déchiffrage d’étiquette nutritionnelle

  • En moyenne, pour les protéines ces fromages blancs « avec 2 fois plus de protéines » apportent par pot entre 10 et 14g de protéines soit moins que 2 fromages blancs nature à 0% de MG (16g de protéines), autant que 2 yaourts nature (9.4g de protéines), et plus que 3 petits suisses à 40% de MG.
  • Côté lipides : Yopa version normale apporte 2,8g de lipides et Danio version normale 3.6g : soit autant ou plus de matières grasses que 2 yaourts natures (2.6g de lipides) et bien plus que 2 fromages blancs nature à 0% de MG. Voilà pourquoi il existe désormais la version à 0% de MG.
  • Et le sucre ? Il faut compter en moyenne par pot consommé de 18 à 20g de glucides dont 18g de sucre soit presque l’équivalent de 4 morceaux de sucre blanc n°4. C’est donc 3 fois plus que 2 fromages blancs natures à 0% MG qui apportent 6g de glucides en moyenne et 6 fois plus que 3 petits suisses à 40% MG (3g).

Et pourquoi autant d’ingrédients dans un simple pot de fromage blanc ? Des ingrédients inutiles dans un produit aussi simple que le fromage blanc qui ne devrait contenir que du lait : ici nous avons une jolie liste d’épaississants (amidon transformé, amidon de maïs, pectine, carraghénanes, gomme de guar) …

Et le prix dans tout cela ? Vendu à l’unité au rayon snacking ou en libre service ils sont chers : environ 1 à 1.80 € le pot !

Perle de packaging : La taille de ces contenants est bien supérieure  à celle d’un pot classique de fromage blanc (100g) ou celle d’un pot de yaourt (125g). Les pots des 3 marques présentes sur le marché ont toutes des contenances différentes (140g, 150g et 170g!) ce qui ne facilite pas le repérage du consommateur déjà perturbé par l’annonce du « 2 fois plus riche en protéines »

Pour conclure mon avis de diététicienne-nutritionniste :

  • Cette consistance molle ne favorise pas la mastication qui contribue aussi au phénomène de satiété.
  • Quid de l’apport en calcium de Yopa! ?
  • En cas équilibré ? A prendre de façon exceptionnelle seulement mais certainement pas tous les jours !
  • Un yaourt nature ou un fromage blanc à 0% de MG pour l’apport en protéines et en calcium avec un fruit frais (pour l‘apport en fibres et vitamines) est une collation plus intéressante.
  • Un œuf avec une petite tranche de pain peut aussi être une alternative d’encas dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée.
  • Test produit  : personnellement je les trouve écœurants car très sucrés, d’une consistance pâteuse ni tout à fait une crème, ni tout à fait un fromage blanc. Un fromage blanc hybride.

Fruyo_ysabelle_levasseur_dieteticienne_nutritionniste_75001_paris

 Crédit photo : yoplait, Danone Fage