Affichage de 24 résultat(s)

Mon interview sur les légumineuses dans Life magazine

Retrouvez dans le numéro de @lifemagazine daté septembre octobre 2018, mon article sur les légumineuses

Longtemps accusées (à tort) de faire grossir, elles sont pourtant les amies des végétariens et des porte-monnaie car elles sont économiques. Souvent associées aux périodes de disette, à la cantine ou aux flatulences, elles sont hélas boudées par beaucoup. Dommage car elles sont des alliées pour la ligne, la forme et le transit : ainsi, le nouveau Plan national nutrition santé (PNNS) les recommande 2 fois par semaine, associées à un groupe de féculents (riz, quinoa…) pour bénéficier de tous les acides aminés et d’une belle complémentation nutritionnelle.

Je vous dis tout :

  1. Quels sont les bienfaits nutritionnels des légumineuses ?
  2. Pourquoi n’en consomme-t-on pas autant ?
  3. Beaucoup s’interdisent d’en manger par peur de mal les digérer. Y a-t-il des astuces ?
  4. Quelles sont les légumineuses les plus riches en nutriments/vitamines ?
  5. Les légumineuses ont-elles un index glycémique (IG) bas ?
  6. Faut-il mieux privilégier les produits biologiques ?
  7. On leur prête souvent un fort pouvoir rassasiant. Est-ce exact ?
  8. Les recettes sont nombreuses, mais y a-t-il des associations recommandées ?
  9. Peut-on être allergique ?

 

Soupe froide de menthe concombre à l’huile de lin bio

Préparation : 15 mn – Cuisson : 0 mn – Repos : 0 mn

Ingrédients pour 6 personnes

  • 2 concombres
  • 1 petite gousse d’ail
  • 30 feuilles de menthe fraiche
  • 2 yaourts de chèvre nature
  • 6 cuillères à soupe d’eau
  • 3 cuillères à soupe d’huile de lin bio Vigean
  • 60g d’amandes ciselées
  • Poivre
  • Sel

 Préparation

  • Lavez les concombres et herbes et séchez les bien.
  • Faites torréfier les amandes dans une poêle sans matière grasse.
  • Pelez les concombres et coupez-les en 2 afin de retirer les graines
  • Dans un blender, ajoutez l’ail dégermé, les 2 yaourts de chèvres, les feuilles de menthe, 6 c à soupe d’eau, les concombres épluchés, poivre et sel et mixez ave l’huile de lin bio Vigean. Réservez au frais avant de servir.
  • Répartissez dans des assiettes individuelles et décorez d’amandes torréfiées et de feuilles de menthe ciselée

Atout nutrition 

L’ajout d’huile de lin bio @Vigean vous apporte un bon rapport oméga 3/oméga 6 pour la santé cardiovasculaire et la régulation du cholestérol avec en plus un peu de vitamine E pour aider à lutter contre les radicaux libres.

 

Crédit photo : @ysabellelevasseur

Mon interview sur l’eau un geste santé essentiel dans le nouveau magazine Healthylife

C’est avec un grand plaisir que je vous annonce mon interview d’expert nutrition, dans le nouveau magazine vendu en kiosque healthylife. Découvrez les bienfaits de l’eau, comment bien s’hydrater un élément fondamental pour être en pleine forme.

Boire de l’eau est un geste très important pour éviter fatigue, maux de tête, crampes et bien d’autres désagréments.

Crédit photo : ysabellelevasseur

 

 

boisson_expert_nutrition_ysabelle_levasseur_dieteticienne_nutritionniste_healthylifeboisson_expert_nutrition_ysabelle_levasseur_dieteticienne_nutritionniste_healthylife_magazine

Qu’est-ce qui se cache derrière le sirop de glucose-fructose ?

Késako ?

  • Il est presque partout dans les produits alimentaires industriels (boissons gazeuses, bonbons, pâtisseries, produits laitiers aromatisés, condiments, plats cuisinés …).
  • Réalisé à partir d’amidon de blé ou de maïs (HFCS = high fructose corn syrup), sa composition est de 80% de glucose et 20% de fructose.
  • il possède un pouvoir sucrant élevé qui permet de masquer l’amertume de certains aliments ou préparation culinaire.
  • Sur les étiquettes on peut trouver aussi le terme de isoglucose ou sirop de maïs ou HFCS : soyez vigilants !

Santé

Malgré son soi, on peut en consommer facilement 50g par jour si on boit 1 litre de soda / boissons gazeuses. Il est pointé du doigt dans le développement des maladies cardio vasculaires, apparition du diabète et il élève les triglycérides. Favorisant le surpoids, une étude de 2016 dan EBIOMEDECINE, l’implique dans le déficit de l’attention.