Peu calorique, il est surtout connu pour sa richesse en fer non héminique, ce qui est une erreur, on le sait aujourd’hui. Les valeurs nutritionnelles (notamment en vitamine C) diffèrent selon la variété, la cuisson et selon la saison du végétal. Ainsi, l’épinard cuit est en revanche très riche en minéraux (manganèse, calcium, potassium) et vitamines (E, B9).


HISTOIRE BOTANIQUE

  • Disponible tout au long de l’année, mais les mois d’été ne sont pas ceux de sa meilleure saison qui est avril.
  • A choisir frais avec des feuilles charnues, et lisses, humides : pas de feuilles ramollies
  • Il se conserve 2 jours maximum au réfrigérateur :  donc à consommer de préférence immédiatement (cf recettes ci-dessous)

NUTRITION*

  • Calories : 29.1 Kcal (cru) / 21,5 Kcal (cuit)
  • Vitamine C :
    • Cuisson à l’eau : perte de 50 % de vitamines C  / perte de 30% à la vapeur
    • cru : 41.1 mg / 2.1 mg (cuit)
  • Fibres : épinards cuits, la quantité de protéines et de fibres (2.7 g) augmentent par rapport aux épinards crus.
  • Riche de vitamine B9 :
  • Source de vitamine E : 2.4 mg (cuit)
  • Source de calcium  : 114 mg cru / 141 mg (cuit)
  • Riche en manganèse : 0,43 mg
  • Source de potassium : 504 mg (cru) / 390 mg (cuit)
  • Source de fer : 2.02 mg (cuit)
  • Selon une étude de 2014, les épinards cultivés au printemps, sont plus riches en phénols totaux que ceux cultivés en hiver.

* Source Ciqual et pour 100g 

RECETTES